Comment ça va: Collective « deep check in » collectif


4 juin/June 2020
6pm to 8pm

Register / inscription: https://forms.gle/4Q5UnBKFVoebWjvZA
Evenement Facebook

— English version below —

Comment ça va? Non, mais comment ça va vraiment?

La COVID change la façon dont on prend soin de soi et qu’on prend soin de nous, collectivement. Des problèmes peuvent être devenus plus importants, on peut manquer d’espoir, on peut se sentir désorganisé.e…

Faire un « deep check in », c’est prendre le temps de s’écouter collectivement dans un espace plus sécuritaire. Le but est d’offrir un espace pour partager ce que nous ressentons en ces temps d’incertitude; explorer la pressions que nous pouvons resentir à prendre soin de soi de manière productive ou a être continuellement dans des réunions en ligne en essayant de combler le vide laissé par l’isolement social. L’idée est d’offrir un espace de parole pour celleux qui le souhaitent pour partager quelque chose qu’illes vivent. C’est de sentir la résonance de la parole des autres en soi dans un moment de partage de cette vulnérabilité qui fait de nous des humains. Nous ne sommes pas parfait.e.s et c’est tant mieux!

Si ça vous intéresse de vivre l’expérience avec nous, nous organisons un échange le samedi 30 mai entre 11h et 13h sur la plateforme Zoom. Afin que plusieurs personnes puissent s’exprimer, nous limitons la participation à 20 personnes;

** pour vous inscrire veuillez svp remplir ce formulaire: https://forms.gle/4h9qzca2pwS2U97o6 **

Jeudi matin nous vous ferons parvenir un lien pour vous connecter à la rencontre.
Les discussions auront lieu en français et en anglais.

À bientôt! Collectivement,

Politics & Care

*******

How are you doing? Ah.. how are you really doing?

COVID changed the way we practice self care, the way we practice collective care. Problems might have become more important, we might experience a lack of hope, we might feel all over the place…

To do a « deep check in » is to take the time to hear ourselves collectively in a safer space. The goal is to offer a space to share how we are feeling in these times of uncertainty, how we may feel various pressures to care for ourselves in a productive way, be busy with numerous online meetings trying to fill the gap left by social isolation and so on. It is to feel the words of others resonate with us and share this vulnerability that makes us humans. We are not perfect and it is better that way!

If you are interested in sharing the experience with us, we are organizing an exchange Saturday, May 30th between 11am and 1pm on the Zoom plateform. In order for everyone to have time to share, we will limit the participation to 20 people.

** Please register by filling out this form: https://forms.gle/4h9qzca2pwS2U97o6 **

We’ll send you an email the day of with the info to connect to the virtual meeting.
Discussion will be held in french and english.

See you soon! Collectively,

Politics & Care
https://politicsandcare.wordpress.com/qui-sommes-nous-who-we-are/

image: freepik.com

Collective Care and Gender: Building Collective Healing and Support for Women, Trans, and Non-Binary People

Collective Care and Gender: Building Collective Healing and Support for Women, Trans, and Non-Binary People
Wednesday, March 4th
Vanier College
821 Sainte Croix Ave, Saint-Laurent, Quebec H4L 3X9
Room: D-244
12 p.m.–1:15 p.m.

As women, trans, and non-binary people, we often have to navigate institutions, communities, and public spaces that uphold patriarchy. As a result, we are often overloaded, drained, and dismissed with emotional labour, and also experience backlash when we try to assert ourselves or address gender inequality. This workshop will be a space to explore the ways in which women, trans, and non-binary people can support each other, emotionally or otherwise, in a context where we experience burnout and backlash based on gender. We will collectively reflect on the practices of care, both self and collective, as well as brainstorm ideas for continued action such as creating networks of support at Vanier.

(NB: To sign-up for this workshop, please send an email to Alan Wong with subject heading “Collective Care Workshop” at wongal@vanier.college. Workshop open only to students, faculty members, professionals, and support staff who identify as women, trans, and non-binary).

Sarah Yiu is an English teacher at Vanier College. She has also been involved with New School at Dawson and the Politics & Care collective for Cegep teachers. Co-sponsored by Vanier’s RespectWorks office.

Podcast: Discussion avec Politics & Care

Intersection’elle
Saison 2 – Épisode 2 – Politics and Care
2019-10-30

« Le burn-out ou l’épuisement professionnel c’est un sujet d’actualité qui revient régulièrement. C’est aussi un sujet intimement lié aux luttes militantes, qui a souvent été nommé à Intersection’elle (comme lorsque l’on a parlé de charge mentale et à peu près à chaque fois qu’on rencontre des personnes marginalisées, en particulier lorsqu’elles travaillent au communautaire). Au-delà des solutions de « self-care » où l’on vous propose de prendre un bain ou de faire du yoga pour vous détendre et prendre soin de vous-même, nos invités cette semaines nous parlent d’un effort de soins collectifs, surtout au sein de la communauté activiste et engagée, pour en finir un peu avec le discours souvent culpabilisant du « self-care » neutre, qui ne prend pas réellement en compte les enjeux sociaux qui mènent à l’épuisement. »

Écoutez: https://www.podbean.com/media/share/pb-3tr33-c53dc0

Atelier sur feedback et les conditions nécessaire pour ceci

(english below)

Donner et recevoir du feedback: Déballage de l’énigme
Mardi 4 février
18h30 à 20h30
Grand Atelier
Bâtiment 7, 1900 Rue Le Ber

https://www.facebook.com/events/585388148921461/

L’événement sera bilingue; la description en anglais est ci-dessous. (English description is below).

Dans le cadre de la programmation d’hiver du Bâtiment 7

Quelles sont les conditions qui nous permettent de faire des commentaires? Qu’est-ce qui fonctionne et qu’est-ce qui ne fonctionne pas? Pourquoi cela fonctionne pour les un.e.s et pas pour les autres? Qu’est-ce qui permet de donner et de recevoir des commentaires et qu’est ce qui entrave ce processus? Cet atelier propose un cadre de travail(framework) pour tenter à répondre à ces questions et à d’autres liées à la rétroaction.

À propos de l’animatrice :
Rushdia offre des ateliers sur le bien-être collectifs depuis plus de cinq ans avec Politics & Care entre autre. Elle est maintenant étudiante au doctorat à l’UQÀM et fait la recherche sur les dynamiques du pouvoir dans les mouvements sociaux.

En collaboration about Politics & Care.

Accessibilité

Il y a une rampe de bois menant du trottoir à la porte d’entrée. L’événement se déroulera dans le Grand Atelier, au deuxième étage, accessible par une rangée d’escalier en bois ou via le monte-charge. Les toilettes sont non-genrées et il y a des toilettes accessibles aux chaises roulantes (dimensions à venir). Écrivez à dani@batiment7.org pour toutes questions ou commentaires par rapport à l’accessibilité du Bâtiment 7.

Le bâtiment 7 est accessible par autobus (57 O ou 71 S) du métro Charlevoix (ou environ 20 minutes de marche).

/////////////////////

English :

Giving and Receiving Feedback: Unraveling the enigma
Tuesday February 4th
6:30 pm to 8:30 pm
Grand Atelier
Bâtiment 7, 1900 Rue Le Ber

https://www.facebook.com/events/585388148921461/

Winter programming at Bâtiment 7

What are the conditions that allow us to give feedback? What works and what doesn’t? Why it works for some and not for others? What enables giving and receiving feedback and what hinders this process?
This workshop proposes a framework to work through these and other questions related to feedback
giving and receiving.

About the facilitator :
Rushdia has been offering workshops on collective care and well-being since over five years with Politics & Care, among others; she is now a phd student at UQÀM researching power dynamics in social movements.

In collaboration with Politics & Care

Accessibility :

There’s a wooden ramp leading from the sidewalk to the front door. The event will take place in the Grand Atelier, on the second floor, accessible by a wooden stairs or via the freight elevator. The washrooms are non-gendered and there is a washroom accessible by wheelchair (dimensions to come). Write to dani@batiment7.org for any questions or comments regarding the accessibility of Bâtiment 7.

Bâtiment 7 is accessible by bus (57 West or 71 South) from Charlevoix metro (or about 20 minutes walk).

Qu’est ce que le care ? – Divers perspectives

Reposté du Genre en Action: https://www.genreenaction.net/Qu-est-ce-que-le-care.html

Qu’est ce que le care ?

Apporter une réponse concrète aux besoins des autres, telle est, aujourd’hui, la définition du care, ce concept qui ne relève pas, comme on l’a longtemps cru, du seul souci des autres ni d’une préoccupation spécifiquement féminine, mais d’une question politique cruciale recoupant l’expérience quotidienne de la plupart d’entre nous. Une série de références vous est ici proposée, pour s’informer sur le concept du care jusqu’en approfondir plus précisément le sujet.

La réflexion sur cette notion d’une très grande ampleur, après les travaux fondateurs de Carol Gilligan dans les années 1980 puis de Joan Tronto dans les années 1990, necessite aujourd’hui une approche qui conjugue le domaine du travail à celui du genre, de l’éthique et de la santé.
Prendre la mesure de l’importance du care pour la vie humaine suppose de reconnaître que la dépendance et la vulnérabilité ne sont pas des accidents de parcours qui n’arrivent qu’aux « autres » : « Les gens vulnérables n’ont rien d’exceptionnel », a dit joliment Patricia Paperman.

Voici donc quelques références :

Pour se faire une première idée :

- Éthique du care : questions aux sciences sociales,
Patricia Paperman,sociologue , maître de conférences à l’Université Paris-VIII/Vincennes-Saint-Denis.

- L’éthique de la sollicitude par Patricia Paperman et Sandra Laugier.

Un ouvrage collectif :

- Qu’est-ce que le care ? Souci des autres, sensibilité, responsabilité , Molinier P, Laugier S, Paperman P, ouvrage collectif, Petite Bibliothèque Payot, 2009.

- Le souci des autres : un travail, une valeur à reconnaître ( septembre 2007)

- Le care : enjeux politiques d’une éthique féministe par Sandra Laugier

- Pour celles qui voudrait approfondir ce sujet , une presentation du principal livre français sur la question par Paperman, Laugier et Molinier : Le souci des autres (Raisons pratiques éditions de l¹EHESS, 2005)

La conception de Claudine Blasco, commission genre ATTAC, Marche Mondiale des Femmes.

- « Le Care » Bien public, central pour l’émancipation des femmes

Enfin, l’annonce d’un colloque international , les 10-11 Juin à La Sorbonne : Care, éthique, sciences sociales

***

Pour en savoir plus, vous pouvez également consulter l’article
Genre et indicateurs – le Cutting Edge Pack de Bridge en Français et

BRIDGE, centre informations sur genre et développement (IDS)

Vous pouvez également consulter le site de Bridge avec ses ressources en français

Télécharger

Atelier sur le Bien-être collectif : Pourquoi et comment?

English below

Mardi 3 décembre de 18h à 20h
Dans le Grand Atelier
Bâtiment 7
1900 Rue Le Ber, Montréal
Québec, H3K 2A4
(Info sur l’accessibilité ci-dessous)

Programmation d’automne du Bâtiment 7, en collaboration avec Politics & Care

Atelier bilingue english et français
Gratuit

Captivé.e.s par notre volonté de lutter pour la justice sociale, on passe beaucoup de temps à organiser des rencontres, des ateliers, des actions, des conférences, à mobiliser, à aller manifester, etc. Malheureusement, trop souvent on n’a pas assez de temps pour créer des espaces où l’on peut s’accueillir les un.e.s et les autres et réfléchir sur comment on s’organise et mène nos luttes. Comment peut-on travailler/militer de façons durable sans se pousser vers l’épuisement, le burn-out, le découragement et l’isolement? Comment peut-on renforcer nos intelligences collectives, communicationnelles et émotionnelles pour mieux gérer les inévitables difficultés et malaises dans nos groupes et collectifs? Comment peut-on prendre le temps pour parler de nos émotions et de nos besoins; et ainsi mettre en lumière l’importance de l’aspect politique (et notamment genré) du travail affectif?

En plus d’avoir intériorisé l’obsession de la productivité du capitalisme; les dynamiques internes de nos groupes, le manque d’espace, de temps et d’outils pour prendre soin de nous ont un impact immense sur notre bien-être collectif. À long terme, cela se répercute sur le travail que nous faisons et nos capacités de mener des luttes collectives.

Cet atelier sera un espace d’échanges et de réflexions dans lequel nous tenterons de faire de la place au « care » et de mettre du bien-être collectif dans nos vies en se donnant des pistes d’action pour se responsabiliser, personnellement et collectivement pour s’assurer du bien-être de chacun.e.

_______

Vous avez envie de travailler sur des projets à saveur de bien-être collectif? Vous êtes passionné.e par le care? Vous voulez vous impliquer dans Politics & Care? Vous voulez en savoir plus sur nos activités des prochains mois?
À la fin de l’atelier nous prendrons un petit moment pour discuter avec les gens qui sont curieu.ses.x d’en apprendre plus sur notre collectif !

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Workshop on collective well-being: Why and how?

As part of fall programming of Bâtiment 7, in collaboration with Politics & Care (https://politicsandcare.wordpress.com/page/1/)

Bilingual workshop english and french
Free

Tuesday, December 3 from 6pm to 8pm
In the Grand Atelier (2nd floor of Bâtiment 7)
1900 Rue Le Ber, Montréal
Québec, H3K 2A4

(Information on accessibility below)

Captivated by our desire to fight for social justice, we spend a lot of time organizing meetings, workshops, actions, conferences, to mobilize, to protest, etc. Unfortunately, too often we do not have enough time to create spaces where we can welcome each other and reflect on how we organize and lead our struggles. How can one work / campaign sustainably without pushing oneself towards exhaustion, burnout, discouragement and isolation? How can we strengthen our collective, communicative and emotional intelligences to better manage the inevitable difficulties and discomforts in our groups and collectives? How can we take the time to talk about our emotions and our needs; and thus shed light on the importance of the political (and especially gendered) aspect of emotional work?

In addition to having internalized the notion the productivity inherent to capitalism, the internal dynamics of our groups, the lack of space, time and tools to take care of each other have an immense impact on our collective well-being. In the long run, this impacts the work we do and our ability to lead collective struggles.

This workshop will be a space of exchanges and reflections in which we will try to make room for « care » and to center the collective well-being in our lives by brainstorming actionable ways to take responsibility, personally and collectively to ensure the well-being of everyone.

_______

Do you want to work on projects with a taste of collective well-being? Are you passionate about care? Want to get involved in Politics & Care? Want to know more about our activities in the coming months?
At the end of the workshop we will take a moment to chat with the people who are looking to find out more about our collective!

______

Accessibility

The Bâtiment 7 is accessible by public transport bus no. 57 or 71 from Metro Charlevoix (or a 20 minute walk from the metro). While a comprehensive accessibility overview of Bâtiment 7 isn’t yet available, in short, there is a lift to get to the second floor. There is a wooden ramp to get to the building, however it’s fairly long. It’s better to enter via the Sans Taverne doors which are at the front of the building. Accessibility of the ramp in snowy conditions is yet to be assessed. The bathrooms are on both floors and are gender neutral and wheel-chair accessible. For all questions and comments regarding accessibility at Bâtiment 7, please write to dani@batiment7.org.

______

Accessibilité

Le bâtiment 7 est accessible par autobus 57 ou 71 du métro Charlevoix (ou environ 20 minutes de marche). Il n’y a pas encore de documents officiels par rapport à l’accessibilité du Bâtiment 7, cependant il y a un monte-charge pour accéder au 2e étage. Le terrain est relativement accidenté autour du Batîment 7, et il y a quelques marches en ciment à monter pour accéder à la porte d’entrée, ainsi qu’une rampe en bois qui pourrait être solidifiées. Les toilettes sont non-genrées et il y a des toilettes accessibles aux chaises roulantes. Écrivez à dani@batiment7.com pour toutes questions ou commentaires par rapport à l’accessibilité du Bâtiment 7.

Animé par: R. Mehreen & P. Brunet
Art work: R. Mehreen

Care in Tough Times

Monday, November 11
12:00-2:00
Vanier College

Teachers are overwhelmed with issues that come up in our classroom, ranging from those related to climate crisis, environmental racism to those linked to privilege, oppression and racial tensions. These issues, in addition to the usual challenges associated with being a teacher, have the potential to weigh us down, with many going on leave due to burnout.

While everyone is really busy given the pressures to be productive and efficient, this discussion circle could be a space where we can stop for a bit and reflect on what overwhelms us as teachers and what we can (collectively) do about it. Given how isolating the teaching experience is, we will also reflect upon: what spaces and occasions we have to support each other, emotionally or otherwise, and what spaces or tools we need to equip ourselves?; how can we extend solidarity to each other and collectivize our concerns related to care and caring environment in order to promote healthy and sustainable teaching community?

Together we will create a safer space for care, trust and comfort where we can resource ourselves and collectively reflect on practices of care, both self and collective, and brainstorm ideas for support and action.

All educators are welcome.

Collective care & mutual support in a ‘Burnout Culture’

Friday, 25 October 2019
2:00 to 5:00
3F.43 Dawson College

This workshop carves a space for care, comfort and trust for teachers to discuss how they are doing and feeling. Teachers yield to various pressures in their everyday work from being productive to efficient at all times regardless of the situations in their personal lives. In addition to workload and classroom management, masking of anxieties and dealing with other challenges are supposed to be part of a teacher’s “toolkit”. Given the pressures and demands of the profession a number of teachers burnout in a given year and quite a few barely manage to stay afloat. Many refer to this as a “burnout culture” where burnout is not a matter of if but when.

The workshop will be a space to reflect upon: what spaces and occasions do we have or can we carve to support each other, emotionally or otherwise given the isolating nature of teaching experience; how can we extend “same boat” solidarity to each other and collectivize the concerns in order to promote healthy and sustainable teaching community; what practices of care, both self and collective, can we put in place to survive and thrive given current realities?

Open to all educators.

Le care radical pour continuer la lutte

Samedi le 5 octobre 2019
Atelier pour les militant.e.s de la coalition étudiantes (Pour le futur Mtl, Devoir Environnemental Collectif et La planète s’invite à l’université et deux autres)
UQÀM
(qui par la suite animeront les ateliers simultanés lors du camp de formation pour tout.e.s les participant.e.s du camp, le 13 octobre 2019)

fight the power, par R. Mehreen

Le care radical pour continuer la lutte
Après l’incroyable et historique mobilisation du 27 septembre dernier, comment peut-on continuer de s’organiser pour les prochains étapes sans se brûler? Se battre contre les changements climatiques n’est pas un sprint, mais un marathon; si l’on veut pouvoir lutter ensemble longtemps, il est important de politiser la notion de care et d’explorer la façon dont l’on intériorise le capitalisme. Cet atelier interactif sera aussi un espace de réflexion dans lequel nous discuterons de bien-être collectif et d’autres enjeux connexes comme l’anti-oppression et le travail émotif. De plus, nous échangerons sur le radical care et les pratiques qui nous permettent de construire un mouvement où l’on incarne nos valeurs et notre vision de la transformation sociale.

De soi et du collectif : le care en temps troubles

Vendredi le 14 août 2019
Atelier pour les militant.e.s de La planète s’invite à l’université
(qui ont par la suite animer les ateliers simultanés lors du camp de formation pour tout.e.s les participant.e.s du camp, le 16 août 2019)

walk the walk, par R. Mehreen

Considering self and collective: care in pressing times
Fighting against climate change isn’t a sprint but a marathon albeit an urgent one. How do we then organize in a way that takes into account this pressing challenge while recognizing our finite energies and the need for rejuvenating and nurturing ourselves and our communities? This interactive workshop will be a space to reflect on how the well-being of the planet is connected to ours and vice versa, and the kind of caring practices we need to build collective resilience in order to continue our struggles.
This workshop will be bilingual – il y aura des groupes de discussions en français et en anglais

De soi et du collectif : le care en temps troubles
Se battre contre les changements climatiques n’est pas un sprint, mais un marathon, et des plus urgents. Comment s’organise-t-on en prenant en compte ce défis pressant et en reconnaissant nos limites (physiques, psychologiques, etc.) et le besoin de se régénérer et prendre soin de soi et de nos communautés ? Cet atelier interactif servira d’espace de réflexion dans lequel nous explorons, d’une part, comment le bien-être de notre planète est lié au nôtre, vice versa, et, d’autre part, échangerons sur les différentes pratiques du caring essentielles afin de construire des communautés résilientes nous permettant de poursuivre nos luttes.
Cet atelier sera bilingue – there will be English and French discussion grou